Infographies gratuites

Nous avons chacun des préférences de communication. La très grande majorité de la population est visuelle. Elle préfère un dessin qu’une étude de 500 pages. Cela explique le succès des infographies pour restituer les résultats d’un sondage. J’ai cherché 3 logiciels gratuits d’infographie et les ai testé pour vous : Infogram, Visually et Easelly.

Vous pouvez voir le résultat avec l’heureux élu Easelly.

resultat du sondage rééducation périnée chez un professionnel

Pour commencer, je n’aime pas les nom avec des points au milieu (infogr.am, visual.ly, easel.ly). C’est le cas des trois logiciels. Cette pratique semble à la mode, peut-être pour faire plus court, original ou pour avoir plus de nom de domaine disponibles.

Je trouve cela juste imprononçable et difficile à retenir. Le point marque une coupure dans le mot : je ne me rappelle jamais où exactement. En un mot, ce type de nom m’oblige à réfléchir. Pour une marque, c’est juste mal. Regardons d’un peu plus près les trois bêtes.

1. Infogram

Note : 6/10

infogram-infographie-gratuite-image

J’ai aimé

Très sympathique et professionnel. J’ai apprécié pouvoir me connecter avec mon compte facebook.

J’ai juste à saisir mes textes et chiffres, puis à choisir la représentation qui me convient pour chaque bloc. Les templates et palettes proposés sont nombreux et personnalisables.

L’approche est de rentrer très vite dans le coeur du sujet avec l’infographie. L’ajustement se fait au fur et à mesure avec un feedback du rendu immédiat. Si nous n’avons pas réfléchi en amont, nous avons un petit sentiment de feuille blanche, où l’on a pas eu l’occasion de réfléchir en amont à la vision de l’infographie. Les créatifs apprécieront.

La mise en page est dynamique et automatique, je n’ai pas à faire des ajustements au pixel près. Le résultat est forcément joli.

Les limites

En dehors du cadre proposé, c’est finalement assez peu customizable. Je ne peux pas mettre deux chiffres clefs l’un à côté de l’autre par exemple, du fait de la mise en page automatique d’infogram.

Il faut payer pour télécharger l’infographie au format image (JPG/PNG). Une fois que l’on est sur l’infographie, le caractère payant est assez bien affiché. Par contre, le partage sur les réseaux sociaux est gratuit.

infogram telechargement payant image

>> Aller sur Infogram.

2. Visually

Note : 1/10

visually-infographie-gratuite

J’ai aimé

La connexion Facebook m’a évité de créer un compte from scratch.

L’approche est plus pas à pas : nous devons d’avoir saisir les données et type de graphes souhaitées et après seulement nous verrons l’infographie générée. Les personnes rigoureuses et carrées devraient apprécier, ainsi que celles qui ont besoin de vision, de se poser avant de plonger dans le bain.

Visually nous demande même texto quel est l’objectif de l’infographie. Avec cette approche, j’ai eu l’impression d’être plus efficace qu’avec Infogram.

Il y a une fonction d’import des données.

Un support avec la photo d’une personne est disponible à portée de main.

Limites

Des choix par défaut pour m’éviter d’avoir à réfléchir à chaque ligne… Surtout pour les personnes pressées qui veulent voir un peu de concret avant d’investir dans une plus grande saisie ou réflexion.

Cela m’a paru un peu brutal de me demander de payer juste après la saisie, sans avoir un aperçu du rendu. Je retiens juste le temps que j’ai perdu à réfléchir sur la conception sans rien obtenir. Autant ne pas permettre la saisie d’informations…. Je vois un peu de stratégie de pied dans la porte où l’utilisateur ayant déjà commencé à investir serait plus incité à poursuivre l’achat plutôt que renoncer.

A 1000 dollars l’infographie, la stratégie ne suffit pas. Bien trop cher pour un particulier. J’ai noté 1/10 Visually par rapport à la thématique « Infographies gratuites » car il n’est juste plus gratuit depuis quelques mois ([1] [2]).

Je trouve aussi qu’il m’envoie trop de mails même si j’ai pu me désinscrire sans problème.

>> Aller sur Visually

3. Easelly

Note : 7/10

easelly infographie gratuite

J’ai aimé

Easelly propose deux façons de commencer : soit à partir d’une page blanche, soit à partir d’un template existant à modifier.

Il y a suffisamment de thèmes de départ pour tous les goûts, mais pas trop pour ne pas nous submerger. Seize sur une page, c’est juste parfait.

L’interface WYSIWYG est très ergonomique : il suffit de faire des glisser déplacer. L’outil est très très simple. Les objets sont très bien organisés, on devine très vite où les trouver.

Ne vous méprenez pas : le choix est large : thèmes, personnages, transports, couleurs, formes, etc. Vous trouverez forcément votre bonheur. J’ai l’impression que c’est sur Easelly qu’il y a le plus d’options.

Le CTRL+Z fonctionne pour annuler la dernière action. Ca c’est top.

Easelly est complètement gratuit.

Limites

Il faut créer un compte wordpress. Ce n’est pas long, mais j’ai eu un peu peur de perdre ma « création » le temps de m’inscrire pour la sauvegarder.

La sauvegarde n’est pas automatique. Il faut le faire manuellement. Certaines personnes préfèrent car cela les rassure mais je n’en fais pas partie.

Il faut voir Easelly comme un Paint avancé. Il y a plus de travail dans le détail que les deux autres outils pour positionner un objet exactement où nous le souhaitons. Sur Infogram, je spécifiais 10% et 10 petites bonhommes étaient générées dont un d’une autre couleur. Sur Easelly, j’ai du copier coller dix fois le bonhomme et changé la couleur à la main. J’ai fait ce que j’ai pu pour les aligner.

Autre exemple : il faudra créer deux blocs de texte si on veut mettre le dernier mot en gras car une mise en forme s’applique à un bloc en entier, pas juste sur un mot.

Easelly ne supporte pas les caractères accentués ! Ces derniers sont purement et simplement tronqués. C’est vraiment dommage et je m’en suis rendue compte un peu tard. J’ai du remplacer les « é » par des « e ». C’est le seul véritable bémol.

>> Aller sur Easelly

2 thoughts on “Infographies gratuites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *